La Photographie animalière : La plus grande difficulté réside dans l’approche de l’espèce et cette approche ne peut se faire sans une longue observation préalable et une parfaite connaissance du sujet que l’on veut traiter...

7D2_0452.jpg, janv. 2021

 

 

La Photographie animalière : La plus grande difficulté réside dans l’approche de l’espèce et cette approche ne peut se faire sans une longue observation préalable et une parfaite connaissance du sujet que l’on veut traiter.

- Photographier la nature sans être vu est le challenge de tout photographe animalier qui se veut respectueux de la nature et des espèces.

- Malgré tout, aussi prudent que soit le photographe, celui ci doit être conscient des dérangements qu’il peut engendrer. Ce sont ces risques qui doivent être pensés avant toute sortie photographique. Risques qui ne doivent pas déranger l'espèce (nid, hiver, etc...) pour le simple plaisir d'une photo et même d'une excellente photo. Voir son sujet s'éloigner sans aucun affolement après avoir été repairé et le signe d'une photo réussie même si elle est floue.

La photographie nature est une école de patience et de persévérance : comprendre le comportement de l'animal, savoir attendre l'animal, savoir attendre la bonne lumière, savoir attendre la bonne direction du vent. Savoir repartir sans avoir rien vu.

Certaines approches, certaines préparations peuvent durer plusieurs semaines.

 

7D2_0452.jpg, janv. 2021

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://observation-nature.fr/blog/dotclear/index.php?trackback/3